Protéger chacune et chacun par une écologie du quotidien

Notre ambition est d’offrir aux Montreuillois.es un cadre de vie toujours plus vert, plus respirable et plus apaisé. Cela implique d’inventer des nouveaux lieux de vie, de transformer l’espace public et d’améliorer la qualité de l’air en favorisant les usages piétons et cyclistes et les modes de déplacements moins polluants et moins bruyants. Un environnement agréable, c’est aussi un cadre de vie plus propre. Notre exigence pour la propreté est forte et nos efforts seront largement poursuivis en ce sens.

La propreté : une exigence partagée

  • Création de déchetteries mobiles une fois par mois dans 4 quartiers de la ville
  • Renforcement de la brigade propreté pour des actions de prévention et de verbalisation renforcées sur les problématiques de propreté
  • Renforcement des dispositifs mobiles de verbalisation destinés à lutter contre les tas sauvages

C’est fait ! 
Réduction très importante du nombre de tas sauvages persistants (de 250 à 38), création d’une brigade de la propreté, installation de 1500 nouvelles poubelles.

Permettre à chacun.e de se sentir en sécurité

  • Objectif 40 policiers municipaux afin de lutter contre les incivilités et les atteintes à l’environnement.
  • Création d’une brigade de la vie nocturne

Un espace public mieux partagé

Nos places réaménagées et de nouveaux lieux de vie dans nos quartiers

  • Un espace public mieux partagé, qui donne une large place aux piétons, aux cyclistes et à la végétation : finalisation des réaménagements des places de la République, de la Croix de Chavaux et des Ruffins d’ici 2022.
  • Aménagement sur ce même modèle des places de la Fraternité, de la place François Mitterrand, de l’avenue Pierre Brossolette ou encore de la place du Général de Gaulle.
  • Création d’une maison de quartier Branly-Boissière en lien avec « la place est à nous » et le parking des Roches
  • Expérimentation de l’ouverture d’une cour d’école par quartier le week-end comme un nouveau lieu de rencontre, de jeu et de détente.

Les piétons au cœur de la ville

  • Création d’un cœur de ville piéton et végétalisé de la Croix de Chavaux à la place François Mitterrand avec un travail concerté sur un nouveau plan de circulation afin d’apaiser le trafic au cœur des quartiers et de rendre le centre ville accessible à toute.s les habitant.es
  • Priorité à la réfection et l’élargissement des trottoirs
  • Création de nouvelles rues aux enfants, des rues sportives et des rues végétalisées.
  • Expérimentation d’une journée piétonne le dimanche
  • Installation de plans de la ville visibles dans les lieux stratégiques avec indications des temps de marche et des continuités piétonnes et cyclables
  • Soutien aux initiatives de « livraison à pied »
  • Création de nouvelles places de stationnement pour les deux roues motorisés
  • Création de nouvelles zones de rencontre dans la ville
  • Implantation de balises sonores pour les non-voyants
  • Promotion de la marche auprès de différents publics (scolaires, centres de santé…), et soutien aux initiatives de pedibus

Montreuil 100% cyclable

  • 6 millions d’euros seront investis pour faire de Montreuil une ville pionnière dans la pratique du vélo en Île-de-France
  • Création de 20km de nouvelles infrastructures cyclables favorisant les continuités d’un réseau structurant de pistes cyclables sécurisées assurant la connexion entre les quartiers et avec les autres villes
  • Remboursement pour les 14-20 ans de l’abonnement Vélib « V-Plus jeune »
  • Développement de l’offre de stationnement vélo sécurisé
  • Développer le savoir pédaler en lien avec Est Ensemble et renforcement des moyens de la vélo-école de Montreuil

C’est fait ! 
7 km de pistes cyclables réalisées entre 2014 et 2020 dans le cadre du Plan Vélo

Végétaliser Montreuil

  • Plantation de 1000 nouveaux arbres
  • Objectif 10m2 d’espace vert par habitant
  • Création d’une ferme urbaine à La Noue avec des activités pédagogiques autour de la biodiversité et de l’agriculture
  • Création de nouveaux jardins familiaux dans le quartier de La Boissière
  • Poursuite de la valorisation du Ru Gobétue et rénovation des bassins du parc Montreau pour rendre visible la place de l’eau en ville et valoriser notre patrimoine.
  • Création d’un nouvel espace d’éco-pâturage dès l’été 2020 sur les terrains situés aux abords des réservoirs du SEDIF et de la ZAC Boissière Acacia. Implantation à cet endroit d’une pépinière de 4800 arbustes dès 2020/2021.
  • Végétalisation progressive des cours d’école, ainsi transformées en îlot de fraîcheur ouverts soirs et week-end en période de canicule
  • Grande concertation sur la protection et l’avenir des Murs à Pêches, un projet soumis au référendum.
  • Accompagnement des projets d’agriculture urbaine et de végétalisation des toitures (aide technique aux copropriétés et aux bailleurs sociaux)

C’est fait ! 
Montreuil Notre Jardin, plantation de 800 arbres , 40 parcelles adoptées par les habitants, 40 jardins partagés

Repenser la place de l’animal en ville

  • Création d’un refuge animalier à visée pédagogique, lieu d’accueil des animaux abandonnés géré par des associations de protection animale et lieu participatif ouvert au public
  • Construction d’un terrain Agility pour permettre aux propriétaires de chien de promener et d’éduquer leur animal.
  • Création d’une délégation pour l’animal en ville.
  • Réalisation d’une charte en concertation avec les associations montreuilloises spécialisées dans la protection animale engageant la ville à traiter éthiquement les animaux

C’est fait ! 
L’ouverture des nouveaux locaux pour les associations qui s’occupent des chats.

 Notre ambition est de réduire de 40% les effets de gaz à effet de serre d’ici 2030 à Montreuil. Engagée de longue date dans la transition écologique, notre ville doit poursuivre son action pour construire une écologie populaire et solidaire, au service des habitants, qui protège leur avenir et celui de leurs enfants.

Faire de Montreuil une ville plus respirable

  • Élaboration d’un plan d’action “Montreuil ville respirable” visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre et améliorer la qualité de l’air à Montreuil. Poursuite du travail engagé avec AirParif’ pour afficher des données de qualité de l’air en temps réel à destination des Montreuillois.ses.
  • Dépollution des sols : en lien avec le Territoire Est-Ensemble et le Département de la Seine-Saint-Denis, mobilisation de nouveaux partenariats financiers pour participer à la dépollution de nos terres et à la dépollution d’anciens sites industriels. Montreuil s’associera aux initiatives parlementaires pour demander une évolution de loi permettant à l’État d’apporter un soutien effectif aux collectivités.
  • Poursuite de la mobilisation pour obtenir de nouveaux transports en commun : le renforcement des lignes de bus 129, 121, 102, le prolongement de la ligne 9 du métro jusqu’à la station Hôpital et le financement du prolongement de la ligne 1 du métro par le quartier Bel-Air Grand Pêchers et le tramway T1 jusqu’à Val de Fontenay.

Développer les énergies renouvelables et réduire la précarité énergétique

  • Objectif 100% d’énergie renouvelables pour les bâtiments et les véhicules communaux et l’éclairage public.
  • Rénovation thermique et isolation de plus de 2050 logements sociaux d’ici 2026
  • Développement du raccordement au réseau de la géothermie.
  • Soutien aux familles les plus précaires pour la réduction de leur facture d’électricité.
  • Diminution de la consommation globale d’énergie des services municipaux : rénovation thermique des bâtiments communaux, développement de l’électricité verte, extension du télétravail, développement de l’auto-partage entre les agents et autonomie énergétique des écoles grâce à l’installation de panneaux photovoltaïques.
  • Actions de sensibilisation des habitants : apprentissage des gestes écologiques du quotidien à l’école et pendant le temps périscolaire, création d’ateliers dans les centres sociaux sur la maîtrise de la consommation d’électricité, d’eau et des biens communs, en lien avec les associations.

C’est fait ! 
2000 logements rénovés par l’OPHM entre 2014 et 2020, Montreuil 1ère ville de France à rendre obligatoire la certification Haute Qualité Environnementale pour les constructions neuves de plus de 600m2.

Objectif zéro déchet : divisons par 2 nos déchets en 6 ans

  • Lutte contre le gaspillage alimentaire en instaurant des nouvelles pratiques de tri et de compostage, à commencer par la restauration scolaire.
  • 100 nouveaux composteurs collectifs installés dans tous les quartiers
  • Instauration d’un label “zéro déchet” pour les commerces et de défis “zéro déchet” pour les familles.
  • Valorisation des déchets : encourager la réutilisation, le recyclage, les valorisations organiques ou énergétiques, soutien à l’essor des recycleries, ressourceries, repair’café et foire aux trocs.
  • Travail avec Est Ensemble à l’instauration d’une tarification incitative pour l’enlèvement des ordures
  • Intégration du principe “zéro déchet” dans les politiques publiques : privilégier les ressources réutilisables dans les marchés publics, optimiser le circuit de recyclage via Est Ensemble.

Le partage, une nouvelle manière responsable de penser l’avenir

  • Expérimentation d’une plateforme de financement participatif co-abondé par la Ville pour les projets résilients liés à l’économie du partage
  • Expérimentation d’une « gratuiterie », magasin sans argent
  • Création d’une bibliothèque des objets (outils, instruments de musique…) pour créer un pôle du partage et de diffusion des savoir-faire
  • Soutien au développement de lieux multi-usages au sein des quartiers qui favorisent le partage d’espace, d’objets et de savoir-faire

Une régie publique de l’eau

  • Mobilisation pour la création d’une régie publique de l’eau, afin de garantir sa qualité, son prix et son accessibilité. Une réflexion sera menée pour la création d’une tarification solidaire liée aux revenus de chaque foyer.