La mixité sociale
pour garantir l’égalité

Nous avons l’ambition de faire de Montreuil une ville monde toujours plus accueillante et solidaire qui donne à toutes et tous les moyens de se sentir bien, de s’épanouir, de travailler, de se soigner, de prendre soin de ses enfants. Pour cela il faut pouvoir garantir la place de chacun.e. Cette mixité de populations doit être préservée par le logement et la lutte contre la spéculation immobilière, par une politique solidaire, mais également par des actions d’accompagnement et d’intégration des plus fragiles à la vie de la cité . Par ailleurs, il faut faire vivre cette mixité dans tout ce qui peut fonder une culture montreuilloise partagée, le sport, l’éducation, la culture, l’engagement citoyen, l’ouverture au Monde.

Un logement digne pour tou.te.s, la bataille indispensable

  • Accélération de la mise en place de l’encadrement des loyers
  • Création d’un organisme foncier solidaire. Nous proposons que Montreuil soit l’une des premières villes de France à mettre en place ce nouveau dispositif d’acquisition des sols permettant aux futurs propriétaires de ne payer que le prix des murs, faisant ainsi baisser de 30% le prix des logements proposés.
  • 37% de logements sociaux garantis dans notre ville et mise en place d’un système d’attribution, anonyme et par points, consultable sur internet pour les demandeurs de logement. Renforcement de la mobilité au sein du parc social.
  • Création dès 2020 de 50 logements expérimentaux dédiés à la colocation intergénérationnelle
  • Création d’une assurance habitation communale à moindre coût, sur le modèle de la mutuelle communale mise en place en 2017.
  • Lutte contre l’habitat indigne et les locations abusives type Airbnb.
  • Mise en place d’un « permis de louer » ou « permis de diviser » pour lutter contre les marchands de sommeil
  • Création d’une foncière pour maîtriser la mixité des activités dans les quartiers.
  • Reconstruction des foyers Bara et Rochebrune et création de nouvelles résidences sociales pour travailleurs migrants.

C’est fait ! 
Révision du PLU avec maintien de 37% de logements sociaux sur la ville, désendettement de l’OPHM permettant de le sauver de la faillite

Accompagner tous les enfants vers le bien-être et la réussite.

  • Création de 300 nouvelles places pour l’accueil des tout-petits
  • Soutien à la création de modes de garde alternatifs et innovants (Maison d’assistantes maternelles, crèches parentales et associatives)
  • Création d’une maison des parents, espace convivial et accueillant destiné à tous les parents futurs et actuels, parents de tout petits, d’adolescents, d’enfants majeurs…Un lieu de rencontres intergénérationnelles, en présence de professionnel.les de l’Education, un lieu d’écoute et de conseils ouvert à toutes les familles.
  • Objectif : 1 ATSEM par classe pour les enfants des écoles maternelles dans les petites et moyennes sections.
  • Construction d’un nouveau groupe scolaire dans le Bas-Montreuil
  • Poursuite du plan de rénovation et de végétalisation des cours d’école et sécurisation des abords des établissements
  • Service public de la cantine : création d’une cuisine municipale nouvelle pour offrir aux enfants une alimentation plus saine et plus durable axée sur le bio et les circuits-courts, et une éducation nutritionnelle
  • Gratuité de la cantine pour les familles à faibles revenus.
  • Mise en oeuvre des 132 propositions du projet Rêve, projet éducatif de Territoire avec une relation renforcée à la communauté éducative
  • Création d’une ludothèque itinérante dans les quartiers durant les vacances scolaires
  • Initiation d’une pause « lecture » silencieuse dans les écoles: en partenariat avec les bibliothèques de Montreuil pour permettre à chaque enfant un temps de lecture de 15 minutes par jour
  • Développement d’un nouveau pôle universitaire autour du tramway, de l’IUT, et du lycée horticole avec la création d’un nouveau lycée
  • Création d’aires de jeux adaptées à toute.s permettant aux enfants valides et aux enfants porteurs de handicap de jouer ensemble

C’est fait ! 
Construction de quatre nouveaux groupes scolaires, 4 millions investis chaque année pour la rénovation de nos écoles, Forum de la Petite Enfance

La culture partout, pour tou.te.s

  • Mise en place des « Mercredi de la Culture et du sport » : découvertes des activités pour les collégiens avec soutien et aide aux devoirs.
  • Création d’une Médiathèque place des Ruffins.
  • Création d’une bourse d’aide aux talents émergents pour encourager les jeunes à développer leurs pratiques.
  • Création d’une maison des cultures urbaines à la place de l’ancien Méliès
  • « Montreuil aux couleurs du monde… » Italie, Mali, Portugal, Algérie, Maroc, Tunisie. Chaque trimestre un pays sera mis à l’honneur dans la Ville, symbole des différentes vagues d’immigration qui ont fait de Montreuil une ville monde.
  • Des États-généraux de la culture pour aider les talents émergents comme les plus aguerris à éclore, à trouver leur public et à se diffuser tout en permettant aux Montreuillois.es d’accéder à une offre artistique de qualité.
  • Création d’une cité des artistes, avec le développement d’un projet phare d’ateliers, de galeries, d’espaces d’exposition et de création aux abords du nouveau Tramway. Lancement d’un plan de création de 100 ateliers d’artistes à l’échelle de Montreuil.
  • Création d’une aide administrative et juridique mutualisée à destination des professionnels de la culture (aide dans la constitution de dossiers de subventions, d’appels à projets, d’information sur les statuts…)
  • Mise en place d’un « Portail numérique culturel » afin de favoriser la mise en réseau des professionnel.les de la culture.

C’est fait ! 
Un million de spectateurs au Nouveau Mélies, Festival Marmoe, Festival Laisse Crâner, Festival Classique.

Toujours plus d’ambition pour les sportifs !

  • Création d’une aide à la cotisation sportive pour les jeunes de moins de 18 ans inscrits dans un club sportif montreuillois pour les familles à faibles revenus.
  • Plan de rénovation des équipements sportifs, en commençant par le gymnase Henri Wallon.
  • Encouragement de la pratique sportive des personnes en situation de handicap via l’adaptation des locaux.
  • Création d’une maison des arts martiaux et de la boxe
  • Amélioration de la communication sur la pratique sportive à destination des seniors.
  • Valorisation des clubs montreuillois dans les futurs grands évènements sportifs franciliens (Coupe du Monde de Rugby 2023 et Jeux Olympiques et Paralympiques 2024).

L’emploi et la formation : priorité aux jeunes

  • Création d’une fondation pour soutenir les projets locaux de création d’entreprise et de formation des jeunes.
  • « Viens voir mon taf » : 100 stagiaires de 3e accueillis chaque année dans les services de la Ville et mis en relation avec les entreprises locales.
  • Augmentation de la capacité d’accueil de la pépinière d’entreprises « Atrium » avenue de la Résistance.
  • Création de nouveaux espaces de co-working et d’un hôtel d’entreprises dans le cadre des projets de renouvellement urbain de La Noue et Le Morillon
  • Renforcement des clauses d’insertion au bénéfice des Montreuillois.es dans les appels d’offres lancés par la Ville.
  • Accompagnement et soutien à l’implantation de nouveaux commerces et de nouvelles entreprises notamment aux abords du T1 et du secteur de la Boissière.
  • Mise en place du dispositif « zéro chômeur de longue durée » piloté par Est Ensemble pour un soutien renforcé des personnes sans emploi dans les quartiers Le Morillon, La Noue et Les Ruffins.

C’est fait ! 
Le bus pour l’emploi, les forums du recrutement en Mairie

Les seniors au cœur de la ville

  • Développement de l’habitat et de la solidarité intergénérationnels pour lutter contre l’isolement de nos aînés et accompagner la dépendance. 50 logements expérimentaux dédiés à la colocation intergénérationnelle.
  • Création de nouvelles résidences séniors en lien avec le Département
  • Travailler à l’implantation d’un accueil de jour pour les personnes âgées en perte d’autonomie
  • Accroissement des solutions d’aide au maintien à domicile, accessible à tou.te.s, en lien avec les associations
  • Extension des prérogatives et du droit de saisine du « Conseil des aînés ».
  • Mise en place d’un nouveau Plan Séniors : créer un laboratoire d’idées sur le « bien-vieillir » rassemblant chercheurs, experts, responsables associatifs afin de mener une réflexion collective sur les thèmes relatifs au vieillissement en milieu urbain et proposer de nouvelles actions adaptées.

Une médecine de proximité, accessible à tou.te.s

  • Modernisation et agrandissement du centre municipal de santé (CMS) Daniel Renoult afin d’augmenter le nombre de médecins généralistes et d’accueillir de nouveaux spécialistes.
  • Un check-up santé offert à tous les jeunes Montreuillois de 18 ans
  • Développement des visites à domicile des médecins salariés par la ville
  • Amélioration du dépistage des maladies chroniques (diabète, cancer etc.)
  • Extension du Centre Médico Psycho Pédagogique
  • Mobilisation pour l’ouverture d‘une antenne de la Maison Départementale des Personnes Handicapées à Montreuil
  • Travailler à l’implantation d’une résidence d’accueil avec un accompagnement pour les personnes en souffrance psychique ou atteintes de troubles.

C’est fait ! 
La mutuelle communale compte 2700 adhérents montreuillois.

L’éradication de la grande pauvreté

  • Une Nuit de la Solidarité organisée chaque hiver à Montreuil, aux côtés des associations, afin de mieux connaître le profil et les besoins des sans-abri pour leur apporter des solutions adaptées
  • Mise à l’abri des sans domicile au sein de bâtiments vacants mis à la disposition des associations pour en faire des centres d’hébergements temporaires
  • Garantir aux 300 personnes hébergées en famille dans des hôtels de Montreuil un accompagnement social intégrant l’accès aux loisirs, à l’éducation et à la culture.
  • Augmenter de 25 % les capacités de domiciliation des personnes sans abri dans la commune
  • Favoriser l’immersion professionnelle en accueillant au sein des collectivités et entreprises du territoire une journée par semaine, des jeunes 16/25 ans vivant en bidonvilles ou dans des squatts.

La lutte contre les discriminations et le sexisme

  • Lutter contre les discriminations et le sexisme : une grande cause municipale: dès l’école, faisons de Montreuil une ville engagée où le sexisme, le racisme, l’antisémitisme, la LGBTI-phobie, et toutes formes de discriminations seront hors-la-ville. Nous élaborerons un plan de lutte en concertation avec les acteurs associatifs pour que Montreuil soit la plus inclusive possible grâce à des actions de sensibilisation, de communication et de formation.
  • Mise à disposition, en lien avec les bailleurs, de 10 logements passerelles pour les femmes victimes de violences et les personnes LGBTI menacées.
  • Soutien financier à la réalisation d’opérations de testing à l’embauche, au stage et au logement par la mission locale ou par une association anti-raciste.
  • Soutien aux demandeurs de titre de séjour dans leurs démarches pour permettre notamment la régularisation des travailleurs sans papiers.

L’accès aux droits et la lutte contre la fracture numérique

  • Simplification des démarches en ligne : création d’une identité numérique montreuilloise permettant à chaque habitant.e d’accéder aux services de la commune via un compte unique.
  • Création de guichets d’accès et d’accompagnement au numérique dans les antennes de quartier et les centres sociaux, animés par des jeunes en service civique
  • Ouverture de deux permanences « numériques ».
  • Multiplication des parrainages républicains entre personnes sans-papiers et habitants volontaires afin de favoriser l’entraide et l’accès aux droits.